L’écran solaire protège des rayons UV

L’écran solaire n’est pas qu’un accessoire que l’on ressort seulement l’été. C’est un bouclier pour votre peau contre les dommages causés par les rayons UV du soleil. Eté comme hiver, même par temps nuageux, l’application quotidienne de l’écran solaire est non négociable. Cela vous permettra de préserver l’élasticité et la jeunesse de votre visage tout au long de l’année, mais aussi de prévenir le risque de développer de graves problèmes cutanés.

1. Pourquoi utiliser un écran solaire toute l’année ?

Prévention des dommages cutanés à long terme 

Les dommages que peuvent causer les rayons UV du soleil à votre peau sont irréversibles, incluant des coups de soleil douloureux aux signes visibles de vieillissement cutané prématuré. L’utilisation d’un écran solaire tous les jours va créer une barrière protectrice qui réduira le risque de coups de soleil de rides prématurées et de taches pigmentaires. Ainsi, adopter ce geste réflexe pour votre peau aura un réel résultat sur le long terme.

Préservation de la jeunesse de votre peau

Il ne s’agit pas d’arrêter le vieillissement cutané de votre peau, qui est inévitable, mais de ralentir son processus. Les rayons UVA, responsables du vieillissement prématuré de la peau, provoquent des rides, des ridules et une perte de fermeté. Ainsi, en appliquant soigneusement son écran solaire avec un SPF adapté tous les jours, vous minimiserez les effets néfastes du soleil tout en préservant la détérioration de votre peau.

Protection contre les rayons UV tout au long de l’année

Nous avons tous déjà entendu que l’écran solaire n’est nécessaire que pendant les journées ensoleillées ou les mois d’été. Or, cela est faux. En réalité, les rayons UV sont présents tout au long de l’année. Il existe 2 types de rayons UV qui atteignent la peau : les UVB et les UVA. La différence entre les deux est la suivante : les rayons UVB sont responsables des dommages sur le court terme et sont visibles (les coups de soleil). Les UVA sont trompeurs car ils pénètrent profondément dans la peau (derme) contrairement aux UVB qui restent en surface. S’il n’est pas visible à l’œil nu, l’impact des UVA se voit sur le long terme : un vieillissement prématuré, des tâches brunes, des rides et une hausse du risque de cancer de la peau. Ainsi, peu importe les conditions météorologiques ou la saison, l’utilisation d’un écran solaire sur le visage de façon assidue est essentielle pour préserver la jeunesse de la peau et éviter toute maladie de peau. De plus, lors des expositions en période estivale, protéger votre corps en appliquant généreusement votre écran solaire sur l’ensemble des parties exposées, permettra de créer une barrière bloquant la pénétration des UV. Ainsi, pour profiter tranquillement des longues expositions, n’hésitez pas à réappliquer votre protection solaire de façon régulière et de vous hydrater de l’intérieur (au minimum 1.5L d’eau par jour).

2. Quel écran solaire convient à mon phototype ?

Connaître son phototype c’est connaître le type de protection à utiliser et le risque lié aux expositions. Le phototype dépend fortement de la quantité et du type de mélanine présente dans la peau, qui viendront former une protection naturelle contre les rayons solaires. Connaître votre phototype est important pour adapter vos habitudes de protection solaire et bien choisir le SPF nécessaire. Il en existe 6 :

  • Phototypes I et II : très sensible au soleil, ils nécessitent une vigilance accrue et des écrans solaires à très haute protection.
    Recommandation SPF : un SPF de 50+ pour le visage ainsi que pour le corps offrira une la protection nécessaire contre les rayons UVB.
  • Phototype III et IV : l’utilisation des écrans solaires avec une protection modérée à haute est suffisante.
    Recommandation SPF : un écran solaire avec un SPF de 30 à 50 est fortement conseillé pour une protection efficace contre les UVB.
  • Phototype V et IV : cette catégorie peut opter pour des écrans solaires avec une faible protection.
    Recommandation SPF : l’application d’un SPF de 15 à 30 sera suffisante pour ce type de peau. Cependant, en période estivale et en forte exposition au soleil, un SPF plus élevé est fortement recommandé.

Ainsi, indépendamment du SPF et du phototype, il est crucial d’appliquer une
protection solaire toutes les deux heures en période de forte chaleur et de forte
exposition, notamment après avoir nagé.

3. Faut-il choisir l’écran solaire selon le SPF ?

Le Sun Protection Factor (SFP) n’est autre que le niveau de protection garanti par un écran solaire contre les rayons UVB, responsables des coups de soleil. Voici leur signification :

  • SPF 15 : environ 93% des rayons UVB sont bloqués.
  • SPF25 : environ 96% des rayons UVB sont bloqués
  • SPF 30 : environ 97% des rayons UVB sont bloqués.
  • SPF 50 : environ 98% des rayons UVB sont bloqués.
  • SPF 50+ : plus de 98% des rayons UVB sont bloqués.

Il est donc important de choisir un écran solaire au SPF convenant à votre phototype.

4. L’importance d’adopter un écran solaire à large spectre

En plus de protéger contre les UVB, un écran solaire à large spectre offrira également une protection contre les rayons UVA. Comme nous l’avons mentionné plus tôt, les UVA pénètrent plus profondément dans la peau et sont responsables du vieillissement prématuré de la peau. Ainsi, avec un écran solaire à large spectre, la protection sera plus complète et efficace.

5. L’écran solaire et les types de peau

En matière de protection solaire, les besoins diffèrent d’une peau à une autre. Il existe donc un écran adapté à tous les types de peau. Que vous ayez une peau grasse, mixte ou sèche, prêtez une attention particulière aux formulations. En effet, pour une peau grasse ou mixte, privilégiez une formulation légère et non comédogène. Quant à la peau sèche, un écran solaire hydratant sera plus adéquat. Assurez-vous également que la crème solaire convient aux enfants.

Peau grasse : texture légère, sans silicone ni parfum, tel qu’un lait ou une crème fluide. Peau mixte : une texture légère, protectrice et au fini non gras conviendra. Peau sèche : texture enrichie en agents hydratant, à large spectre.

6. La date de péremption d’un écran solaire

Bien qu’une date de péremption soit effectivement notée sur les produits, après ouverture, il convient de prêter attention aux éléments suivants : l’aspect visuel, l’odeur et la texture. Si l’un des éléments vous semble inhabituel, cela se traduira par une inefficacité du SPF. Il est conseillé de vous procurer un nouvel écran solaire. Cependant, vous pouvez adopter de bons gestes afin de garder aussi longtemps que possible votre écran solaire favori et continuer à vous prélasser au soleil sans risques majeurs. En effet, un produit bien stocké, à l’ombre, sans exposition directe à l’humidité et au soleil, gardera son efficacité jusqu’à sa date de péremption.

7. Quelques conseils en plus de l’application de l’écran solaire :

  • Appliquez généreusement de la crème solaire : sans oublier le cou, les mains, et toutes zones exposées.
  • Hydratez votre peau : l’écran solaire et la crème hydratante vont de pair. Ainsi, avant d’appliquer votre protection solaire, assurez-vous d’avoir bien hydrater votre peau.
  • Renouvelez l’application : toutes les deux heures, ou plus si vous avez nagé ou transpiré.
  • Choisissez les heures d’exposition : en période estivale, une exposition entre 11h et 16h est fortement déconseillée car les rayons du soleil y sont plus intenses.
  • Portez des vêtements de protection : un chapeau, une casquette, des lunettes de soleil ou des vêtements à manches longues conçus pour la protection solaire seront de très bons alliés !

Nous comptons sur vous pour profiter des beaux jours tout en vous protégeant !

 

Produits associés

Toutes les routines

Vos avis


Basé sur 618 avis vérifiés par Judge.me

PAIEMENT SÉCURISÉ

UN FORMAT VOYAGE OFFERT POUR CHAQUE COMMANDE

LIVRAISON GRATUITE DÈS 45€

PRODUITS OFFERTS DÈS 90€